Une assurance contre les risques à l’exportation: l’élément qui change la donne


MindMaze, une entreprise neurotechnologique basée à Lausanne, propose une solution unique pour la guérison des patients ayant subi un AVC. La demande sur le marché est forte. Cependant, pour les acheteurs et les vendeurs disposant de peu de trésorerie, l’achat de l’équipement pose un défi de taille. Une police de l’Assurance suisse contre les risques à l’exportation SERV résout ce problème en aidant MindMaze à proposer des conditions de paiement compétitives et ainsi permettre une croissance des volumes de vente.

31.03.2021

Société fondée en 2012, Mindmaze est un leader mondial en matière de rééducation cérébrale qui se concentre sur les patients ayant subi un AVC. Son siège est à Lausanne. « Bien qu'il existe de nombreuses solutions pour la récupération du cerveau, MindMaze est la seule société qui propose une solution innovante qui aborde simultanément l'évaluation objective et la récupération cognitive et motrice personnalisée. Ceci sur toute la durée des soins afin de maximiser le potentiel de réhabilitation pendant et après la phase critique de guérison » déclare Jean-Marc Wismer, Chief Operating Officer.

Plus qu’un simple jeu

En s’appuyant sur les dernières découvertes des neurosciences, MindMaze a développé une thérapie basée sur le jeu appelée MindMotion. Créé pour promouvoir le type de mouvements qu’un patient pratiquerait habituellement avec un physiothérapeute, MindMotion peut être adapté sur mesure en fonction des besoins et des progrès de chaque patient.

«Sans le soutien de la SERV, nous n’aurions pas pu signer un contrat d’une telle ampleur, tout particulièrement pendant une période difficile sur le plan économique.»
Jean-Marc Wismer, Chief Operating Officer
 

Un vecteur de croissance

Après des recherches approfondies, le marquage CE, l’approbation par la FDA puis la pré-commercialisation en 2016, MindMotion a été introduit sur le marché en 2020. Convaincu des qualités de ce produit, un distributeur en Inde a commandé des milliers de licences MindMotion. Pour permettre à l’acheteur de commander un volume important, MindMaze a proposé un plan de paiement différé à long terme. En tant que jeune entreprise, MindMaze dispose d’un accès limité à des lignes de crédit ou à des réserves de trésorerie ne lui permettant pas de proposer de telles conditions de paiement nécessaires à la croissance de ses ventes. C’est pourquoi MindMaze a demandé un soutien à la SERV, qui a relevé ce défi efficacement.

La SERV a couvert la transaction au moyen d’une assurance de crédit fournisseur. Ce produit consiste à céder la créance et l’assurance de la SERV à une banque qui établit ensuite un partenariat avec MindMaze. De son côté, La banque accepte de financer MindMaze d’avance pour les paiements futurs dus par l’acheteur. «La SERV permet la croissance d’entreprises comme MindMaze via une commercialisation rapide. Sans le soutien de la SERV, nous n’aurions pas pu signer un contrat d’une telle ampleur, tout particulièrement pendant une période difficile sur le plan économique», explique Jean-Marc Wismer.