Des vehicules electriques suisses pour la poste australienne


KYBURZ Switzerland AG (Kyburz) a décroché une commande importante de la poste australienne pour un montant se chiffrant en dizaines de millions. Pour pouvoir l’honorer, elle a besoin d’un crédit qui lui permette de financer les coûts de production. L’assurance qu’elle a conclue auprès de la SERV l’a, entre autres, aidée à obtenir des taux bas, et cela bénéficie également à son client australien.

06.04.2022

En Suisse, on voit depuis des années les véhicules électriques de distribution de la poste, silencieux et reconnaissables entre tous avec leurs trois roues. Ils sont produits par KYBURZ Switzerland AG (Kyburz), une société sise à Freienstein-Teufen, dans le canton de Zurich. Kyburz conçoit et produit des véhicules électriques de grande qualité destinés aux entreprises de livraison et aux particuliers. «Tout a commencé dans les années 1980», explique Martin Kyburz. En participant à la course de véhicules solaires Tour de Sol, le fondateur et CEO de l’entreprise s’est découvert une passion pour les formes de propulsion alternatives. Plus tard, il a eu l’envie de développer un véhicule efficace sur le plan énergétique et agréable à conduire. Il a alors fondé Kyburz. C’était en 1991.

Chez Kyburz, l’humain et la volonté de développer des produits efficaces sont au centre des préoccupations. La PME, qui déjà obtenu plusieurs prix de l’innovation pour ses développements, adapte ses produits aux besoins de ses différents clients. C’est ainsi que Kyburz a réussi à convaincre La Poste Suisse et de nombreux clients internationaux. Plus de 25 000 véhicules de Kyburz sont en circulation dans le monde. Les affaires de l’entreprise reposent en grande partie sur ses livraisons à l’étranger.

 

«Les exigences du client sont élevées et le fait de lui proposer un financement attrayant accroît notre compétitivité.»
Martin Kyburz, Fondateur et Directeur, KYBURZ Switzerland AG

Une commande importante se chiffrant en dizaines de millions

La poste australienne compte elle aussi parmi les clients de Kyburz. Ses véhicules à essence ayant fait leur temps, elle voulait les remplacer par des véhicules électriques et a opté pour le véhicule à trois roues DXP de Kyburz. Après deux livraisons volumineuses de 1 000 véhicules chacune, elle a commandé 1 000 pièces supplémentaires en 2021. Pour ces trois livraisons importantes d’une valeur totale de quelque 33 millions d’euros, le client australien a versé un acompte de 30 pour cent en échange d’une garantie. Kyburz ne touche à chaque fois le montant restant que lorsque le client est en possession de la marchandise. Pour une PME employant un peu plus de 150 collaborateurs, il s’agit là d’un long délai, d’autant que le montant est élevé.

Les avantages qu’offre une assurance

Pour pouvoir financer la production et disposer des liquidités nécessaires pour d’autres commandes, Kyburz a demandé un crédit de fabrication à la banque. La SERV assure le crédit et couvre les garanties de restitution d’acompte via une garantie de «Bonds». De ce fait, Kyburz bénéficie d’intérêts bancaires plus bas et peut proposer des conditions de financement très intéressantes à son client australien. «Les exigences du client sont élevées et le fait de lui proposer un financement attrayant accroît notre compétitivité», explique Martin Kyburz, fondateur et directeur de l’entreprise. Grâce au soutien de la SERV, Kyburz peut faire l’impasse sur de nombreuses questions techniques relatives au financement et, ainsi, se concentrer sur son activité et sa collaboration avec la poste australienne.

Martin Kyburz décrit ce client comme très fiable, mais également exigeant et imposant un rythme intense. Les défis variés qui se posent résultent aussi bien de l’absence de contacts personnels sur place à cause des restrictions de voyage que de problèmes de nature technique, du respect de la législation locale et des différences culturelles. «Cela nous met à rude épreuve. Mais cela nous fait aussi avancer», commente Martin Kyburz. Car l’entreprise tient à être prête à recevoir sa prochaine commande, qui s’accompagnera de nouvelles attentes et de nouveaux défis.